DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : les prisonniers au menu des discussions de Genève

Vous lisez:

Syrie : les prisonniers au menu des discussions de Genève

Taille du texte Aa Aa

Les discussions reprennent aujourd’hui entre les délégations de l’opposition et du régime syriens à Genève en présence du médiateur Lakhdar Brahimi. Lors d’un premier face-à-face de trois heures hier, les deux camps ennemis ne se parlaient pas directement, mais s’adressaient à l‘émissaire de l’Onu.

“La situation est difficile et très compliquée. Nous ne faisons pas des pas, mais des demi-pas”, a déclaré Lahkdar Brahimi qui a précisé que la question des prisonniers, disparus et civils enlevés en Syrie serait évoquée aujourd’hui par les délégations.

Il a souligné qu’ils avaient longuement discuté hier de la situation à Homs où des milliers de Syriens assiégés vivent dans des conditions épouvantables.

Louai Safi, un porte-parole de la Coalition de l’opposition et membre de la délégation à Genève, a estimé que cette question humanitaire à Homs était un test.
“Si le régime n’ouvre pas des corridors pour des gens qui meurent de faim, cela veut dire que le régime veut une solution militaire et non pas de solution politique”,

Sur le terrain, pas de répit. L’armée syrienne a mené hier des raids aériens sur des zones rebelles dans les provinces de Damas et d’Alep, d’après l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Avec AFP et Reuters