DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des migrants marocains cousent leurs lèvres pour protester à Rome

Vous lisez:

Des migrants marocains cousent leurs lèvres pour protester à Rome

Taille du texte Aa Aa

Ils ont cousu leurs lèvres pour dénoncer leur condition de vie en Italie. De survie même !

Ces treize immigrants marocains enfermés dans un centre de rétention de migrants dans la banlieue de Rome ne supportent plus la longueur de leur rétention.

Pour ces hommes âgés de 20 à 30 ans, c’est une deuxième tentative après une première en décembre dernier qui avait pris fin lorsqu’ils avaient reçu l’assurance que leurs dossiers seraient rapidement traités par les autorités.

“Ils disent qu’ils ne dorment plus. Ils se sentent malades. Ils n’ont commis aucun crime. Ils ne comprennent pas pourquoi tout cette colère contre eux. Ils n’arrêteront pas leur protestation tant qu’ils n’auront pas une décision écrite des autorités”, explique leur traducteur.

Ces Marocains sont tous venus via la Libye et l‘île italienne de Lampedusa sur des petites embarcations surchargées.

Comme eux, plus de 30 000 migrants ont débarqué dans la péninsule l’an dernier, soit trois fois plus qu’en 2012. Issus pour la plupart du continent africain, ils sont désormais de plus en plus nombreux à arriver de la Syrie ravagée par la guerre civile.