DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : la contestation s'étend à travers le pays


Ukraine

Ukraine : la contestation s'étend à travers le pays

Deux mois après les premières manifestations, l’Ukraine ne trouve pas de sortie de crise. Débuté place de l’indépendance à Kiev, le mouvement de contestation ne cesse de s‘étendre, comme s‘étend la présence des protestataires dans la capitale. Ce week-end, ils ont notamment mis la main sur la “Maison de l’Ukraine”, un musée et un lieu symbolique, après en avoir délogé les forces de l’ordre.

“C’est bien que les gens sortent dans la rue et expriment leur point de vue, et qu’ils ne restent pas à la maison à regarder ce qui se passe”, dit cet habitant de Kiev, “je pense qu’une impulsion a été donnée ici et que ça résonne un peu partout dans le pays, les gens y font attention et commencent à se mobiliser, ils ne font pas que regarder”.

En effet, la situation s’envenime de plus en plus hors de la capitale. De nombreuses manifestations ont eu lieu dimanche dans plusieurs villes importantes du pays. Les assauts visant les bâtiments publics se multiplient. Ils sont parfois accompagnés d‘échauffourées entre partisans et adversaires du président Ianoukovitch. L’administration régionale est désormais bloquée dans 14 des 25 provinces que comptent le pays.

Même si les principales actions se déroulent dans une moitié ouest de l’Ukraine, davantage tournée vers l’Union européenne, les autres régions y compris russophones ne sont pas épargnées par la contestation anti-gouvernementale. Quelques contre-manifestations ont également lieu, comme ici à Simferopol, capitale régionale de la Crimée.

L’Union européenne tente toujours de jouer les médiateurs pour trouver une solution politique à la crise. Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne fera le déplacement dans le pays jeudi et vendredi.

Vous êtes en Ukraine ? Faites-nous part de vos impressions, envoyez-nous vos témoignages, photos et vidéos à witness[at]euronews.com !

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : menace d'instaurer l'état d'urgence après la prise d'un ministère