DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : pas d'état d'urgence, les négociations continuent

Vous lisez:

Ukraine : pas d'état d'urgence, les négociations continuent

Taille du texte Aa Aa

Le ton est redescendu d’un cran en Ukraine. L’instauration de l‘état d’urgence n’est pas d’actualité a dit le pouvoir, tandis que les principaux partis de l’opposition, ont fait savoir qu’ils étaient prêts à poursuivre les négociations. Un apaisement qui fait suite à l‘évacuation du ministère de la justice, investi par un groupe radical de contestataires dimanche soir.

Cet opposant explique que les accès extérieurs au bâtiment restent sous le contrôle des activistes de Maïdan. “Ceux qui étaient à l’intérieur sont partis sans heurts”, dit-t-il. “Notre but est d‘éviter toute provocation, et que l’on détruise les archives du ministère” explique cet autre. “Et nous savons que le gouvernement a menacé de décréter l‘état d’urgence”.

La prise du ministère de la justice a en effet été suivie de menaces très claires de la part des autorités. La ministre de la justice, Olena Loukach, est intervenue pour prévenir que si l’occupation se poursuivait, elle demanderait l’instauration de l‘état d’urgence.

La mort de plusieurs manifestants ces derniers jours a semble-t-il renforcé la détermination des protestataires. Les concessions proposées ce week-end par le président Ianoukovitch n’ont pas satisfait l’opposition, qui continue de réclamer des élections anticipées. Ce mardi, le débat se portera devant le Parlement. Mais les chances de sortir de l’impasse restent faibles.