DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un sommet UE-Russie dominé par l'Ukraine


Belgique

Un sommet UE-Russie dominé par l'Ukraine

L’Europe bombe le torse à la veille du sommet Union européenne-Russie. A Bruxelles, on se dit déterminé à aborder les questions qui fâchent, à commencer par la situation en Ukraine, qui a pris un tour dramatique ces dernières semaines. L’habituel dîner a d’ailleurs été supprimé pour aller à l’essentiel : trois heures d’intenses discussions restreintes aux hauts responsables européens et russes.

“ L’Ukraine fera partie des sujets discutés, confirme la porte-parole du service diplomatique européen Kocijancic. Les événements dans la région ont convaincu les Européens qu’il fallait se concentrer sur un débat stratégique avec le président russe plutôt que d’avoir un sommet sur le mode habituel. “

Depuis le coup d’arrêt ukrainien au rapprochement avec Bruxelles et le début des manifestations à Kiev, l’Union européenne et la Russie n’ont cessé de se reprocher mutuellement leur ingérence. Et pour l’ambassadeur russe auprès de l’UE, Vladimir Chizhov, inutile d’en rajouter.

“ D’après moi, dit-il, l’Union européenne a pris avec beaucoup trop de sensibilité les résultats du sommet de Vilnius sur le partenariat oriental, y compris la décision des autorités ukrainiennes de reporter la signature de l’accord d’association. Je ne vois pas la nécessité d’en faire un sujet de discussion au sommet. “

A moins de deux semaines des Jeux olympiques de Sotchi, Vladimir Poutine devrait néanmoins éviter de faire trop de vagues pour s’assurer la présence des dignitaires étrangers à la cérémonie d’ouverture.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte: l'armée demande au "maréchal" Sissi d'être candidat à la présidence