DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : l'armée donne son feu vert à la candidature présidentielle d'Al Sissi


Egypte

Egypte : l'armée donne son feu vert à la candidature présidentielle d'Al Sissi

Ce n‘était plus qu’un secret de polichinelle. Le Conseil suprême des forces armées l’a confirmé hier en lui demandant de répondre à “l’appel du peuple”. Le maréchal, actuel ministre de la Défense et véritable homme fort du pays peut participer au scrutin qui aura lieu sous trois mois et avant les législatives. Un calendrier taillé sur-mesure.

“Maintenant, nous considérons le maréchal Abdel Fattah al Sissi comme l’homme le plus capable de diriger le pays compte tenu des temps présents, il a réussi à s’imposer”, explique cet homme.

Le second se montre plus sceptique : “la décision d’Al Sissi de se porter candidat à la présidence peut très bien mettre de l’huile sur le feu ou tourner en sa faveur. Il est très populaire et cela joue en sa faveur, mais ce qui peut au contraire aller contre lui, c’est que le peuple peut estimer qu’il voulait la présidence depuis le début”.

Washington rappelle son attachement à “l‘équilibre des pouvoirs” alors que l’armée a de nouveau pris l’ascendant, trois ans après la révolution qui a emporté Moubarak. L’Egypte est depuis en proie aux crises à répétition et dans un engrenage de violences avec une répression meurtrière des islamistes et la destitution du président élu Mohamed Morsi. Déserté par les touristes qui assurent pourtant sa survie financière, le pays espère désormais une relative stabilité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : entente pour abolir les lois anticontestation