DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ONU donne son feu vert pour des renforts européens en Centrafrique


République Centrafricaine

L'ONU donne son feu vert pour des renforts européens en Centrafrique

Le Conseil de sécurité de l’ONU a donné ce mardi son feu vert à l’envoi de renforts européens en Centrafrique. Un renfort nécessaire aux 1 600 militaires français et aux 5 000 hommes de la mission africaine, incapables pour l’heure de rétablir l’ordre. Mais seuls quelque 500 soldats européens supplémentaires seraient prévus pour le moment.

“Nous avons vraiment besoin de l’arrivée de troupes européennes parce que le contingent sur place actuellement se concentre sur la protection de près de 100 000 civils qui ont trouvé refuge dans un camp situé aux abords de l’aéroport”, précise l’ambassadeur français aux Nations unies, Gérard Araud.

Les troupes françaises et africaines ont évacué hier deux camps militaires des anciens rebelles de la Séléka, en majorité musulmane. Ils devraient procéder ensuite à l’expulsion de leurs ennemis, les milices chrétiennes anti-Balaka. Mais ces troupes étrangères sont insuffisantes pour restaurer l’ordre dans la capitale, dans un premier temps, et surtout dans le reste du pays.

Les affrontements interreligieux ont déjà fait 2 000 morts et un million de déplacés en moins d’un an en Centrafrique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : le pouvoir cède du terrain