DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'homme des cavernes avait les yeux bleus

Vous lisez:

L'homme des cavernes avait les yeux bleus

Taille du texte Aa Aa

Il vivait en Espagne il y a environ 7.000 ans, avait probablement la peau et les cheveux foncés mais les yeux bleus : une équipe espagnole a séquencé pour la première fois le génome complet d’un chasseur-cueilleur européen. Cette analyse, publiée par la revue Nature, permet de dessiner le portrait d’un Européen du Mésolithique, période de la Préhistoire intermédiaire entre le Paléolithique et le Néolithique, où la subsistance était encore assurée par la chasse et la cueillette.

Carles Lalueza-Fox : «C’est un mélange de caractéristiques qui n’existe pas dans un contexte génomique de l’Europe actuelle. Cet individu, du point de vue de son génome est européen pourtant il présente une pigmentation plus sombre que celle des européens d’aujourd’hui et de plus il a les yeux bleus”.

Jusqu‘à maintenant, on considérait que la couleur de peau claire avait évolué assez tôt en Europe, au Paléolithique supérieur, en lien avec les faibles rayonnements UV à haute latitude. Mais ce n’est clairement pas le cas. Cette évolution est intervenue beaucoup plus tard, probablement au Néolithique,

Carles Lalueza-Fox : “Désormais nous allons pouvoir reconstruire la préhistoire génétique de l’Europe avec un niveau de détails que nous n’aurions jamais imaginé. De plus, nous pensons que nous allons voir de nombreux nouveaux génomes du paléolithique, du néolithique, de l‘âge de bronze, de l‘âge du cuivre etc”.

L‘équipe menée par Carles Lalueza-Fox de l’Institut de Biologie évolutive à Barcelone, a analysé l’ADN d’une dent d’un des deux squelettes masculins découverts en 2006 dans la grotte de La Brana-Arintero, dans la province de Leon (nord-ouest de l’Espagne).