DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Londres : exploration d'espaces


le mag

Londres : exploration d'espaces

En partenariat avec

Cette installation est l‘œuvre de l’architecte japonais Kengo Kuma. Elle est inspirée par un Ko -Do – une cérémonie de l’encens japonais.

Aux côtés de Kengo, sept autres architectes de premier plan et tout aussi originaux ont investi les galeries de l’Académie royale des arts à Londres. Objectif : transmettre la puissance de l’architecture.

Kate Goodwin, commissaire de l’exposition : “Nous avons voulu apporter l’expérience et la puissance de l’architecture dans les galeries. Nous invitons les gens à explorer l’architecture physiquement, qu’ils fassent directement cette expérience de se retrouver dans un espace”.

Li Kiaodong est un architecte chinois qui incite les visiteurs à se perdre dans son installation de bambou.

Kate Goodwin : “Certaines oeuvres sont très immersives, vous entrez dans un autre monde où les galeries derrière disparaissent complètement. D’autres sont des structures autour desquelles on peut marcher, on les observe on les ressent. L’une à une odeur forte, l’autre vous entraîne dans d’autres domaines des galeries qu’on ne voit jamais, vers leurs plafonds notamment”.

C’est justement avec le duo chilien Pezo von Ellrichshausen que l’on peut prendre de la hauteur dans l’académie royale d’art qui présente cette découverte d’espaces jusqu’en avril.

www.theguardian.com/artanddesign/2014/jan/26/sensing-spaces-royal-academy-review
www.royalacademy.org.uk

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Le métal punk rock reggae de Skindred