DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Offensif, Barack Obama entend agir avec ou sans le Congrès

Vous lisez:

Offensif, Barack Obama entend agir avec ou sans le Congrès

Taille du texte Aa Aa

Pour son 6ème discours sur l’Etat de l’Union, le président américain n’a pas maché ses mots. Il entend faire de “2014 une année qui soit celle de l’action” sur fond de guerilla partisane avec ses adversaires républicains avant des élections de mi-mandat en novembre qui s’annoncent complexes.

Le chef de la Maison Blanche a de nouveau lancé une bataille contre les inégalités qui se sont fortement accrues en 30 ans. Un an après avoir sans succès, appelé à augmenter le salaire minimum.

“Ce que je propose, c’est toute une série de mesures concrètes pour faire accélérer la croissance, renforcer la classe moyenne et créer des nouvelles passerelles vers la classe moyenne. Certaines vont requérir une action du Congrès, et j’ai hâte de travailler avec vous tous. Mais l’Amérique ne va pas rester immobile, et moi non plus. Donc, à chaque fois que ce sera possible, je prendrai des mesures sans légiférer afin d’offrir des opportunités à davantage de familles américaines.”

Barack Obama va prendre un décret pour relever le salaire minimum des nouveaux contractuels de l’Etat fédéral à 10,10 dollars de l’heure soit une hausse de 40%. Mais il a exhorté le Congrès à étendre cette mesure à tous les employés en lançant un “donnez une augmentation à l’Amérique”.

A l’international, le président démocrate a de nouveau ouvert la porte à l’Iran en menaçant le “Congrès d’un veto si de nouvelles sanctions étaient votées alors que les négociations en cours sont difficiles pour empêcher Téhéran de se doter de l’arme nucléaire”.

Barack Obama a rappelé qu’Al Qaïda était sur le chemin de la défaite, mais que la menace terroriste avait évolué avec des groupes affiliés au réseau islamiste.

Ce mercredi, le président américain entamera une tournée de deux jours dans quatre États pour continuer à défendre les thèmes de son discours.