DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : vivre normalement, malgré les barricades


Ukraine

Ukraine : vivre normalement, malgré les barricades

Premier président de l’Ukraine indépendante, Léonid Kravtchouk déclarait ce mercredi que le pays était au bord de la guerre civile. Malgré les propos de l’ancien chef de l‘État, les habitants de la capitale tente de vivre normalement.

“Je tiens le coup, en tant que citoyenne de Kiev. A la guerre, comme à la guerre. J’aimerais vous dire que la vie continue comme avant, c’est juste que tout le monde est inquiet. On voudrait que tout se termine bien”, espère cette médecin.

“Je travaille ici depuis longtemps. Cela n’a pas d’impact sur mon lieu de travail. C’est même un plus parce qu’on me demande beaucoup de thés et de cafés. J’ai même des policiers”, ajoute ce cafetier.

“Tous les jours, quand je vais au travail, je me demande si ça vaut le coup. Si l’on perd cette bataille, on perd tout. Plus rien n’a de sens. Je suis parti pris. Je passe tout mon temps libre à Maidan”, conclu cet Ukrainien.

65% des Kiévites soutiennent le mouvement de contestation. Le responsable de notre bureau à Kiev explique que “nous ne sommes pas loin des scènes de tensions et d’affrontements, dans le centre de la capitale ukrainienne. Pourtant les gens continuent à travailler ici à Kiev, comme si tout était normal.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

20 journalistes d'Al-Jazeera bientôt jugés en Egypte