DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Danemark : les socialistes claquent la porte du gouvernement

Vous lisez:

Danemark : les socialistes claquent la porte du gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Coup dur pour le gouvernement du Danemark. Le Parti populaire socialiste a annoncé qu’il se retirait de la coalition au pouvoir. En cause : la vente d’une part de l’entreprise publique d’énergie Dong à la banque d’investissement américaine Goldman Sachs. Le parti était fermement opposé à la transaction.

Malgré le départ de six ministres, le cabinet dirigé par la sociale-démocrate Helle Thorning-Schmidt va survivre. Cette dernière s’est dit déterminée à maintenir le cap. “Le gouvernement continuera son travail”, dit-elle, “notre premier objectif reste de mener le Danemark à travers cette période de crise, en toute moralité et en préservant un état-providence fort. La politique du gouvernement fonctionne et nous la maintiendrons”.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2011, la chef du gouvernement a suivi une politique de rigueur budgétaire. Elle a abaissé le taux d’impôt sur les sociétés de 25 à 22% s’attirant de fortes inimités à gauche. Sa politique a toutefois semblé porter ses fruits dernièrement, avec un chômage tombé en décembre à son plus bas depuis quatre ans, à 5,6%.