DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attaque contre l'aéroport de Bagdad : pas de blessés


Irak

Attaque contre l'aéroport de Bagdad : pas de blessés

L’aéroport de Bagdad a été la cible de tirs de roquettes ce vendredi. C’est ce qu’a annoncé l’aviation civile irakienne. L’attaque n’aurait fait aucune victime et n’aurait pas perturbé non plus le trafic aérien. Un des projectiles a atterri sur la piste, d’après une source proche des services de sécurité.

Ces tirs de roquettes sont intervenus au lendemain d’une attaque visant des bureaux d’une entreprise publique liée au ministère des Transports au nord de Bagdad.

Les violences ne cessent d’augmenter en Irak. Elles ont fait plus de 1000 morts en janvier dont 795 civils. Un chiffre plus de trois fois supérieur à celui de janvier 2013. C’est le mois le plus meurtrier depuis avril 2008.

Au début de cette année, une partie de Ramadi, chef lieu de la province d’Al-Anbar et la ville voisine de Falloujah sont tombées aux mains des insurgés dont des membres de l’Etat islamique en Irak et au Levant, groupe lié à Al-Qaïda.
Mercredi les forces irakiennes ont repris aux rebelles des zones clés de la province d’Al-Anbar, d’après les autorités.

Selon l’ONU, plus de 140.000 personnes ont fui les combats dans cette province majoritairement sunnite, limitrophe de la Syrie. Il s’agit du plus vaste déplacement de population en cinq ans dans le pays.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Washington et Berlin traversent une "période houleuse"