DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Marée humaine à Madrid contre une loi anti-IVG


Espagne

Marée humaine à Madrid contre une loi anti-IVG

Ils sont venus en train, en bus et ont formé ce samedi à Madrid le plus grand rassemblement contre le projet de loi controversé qui n’autorise l’interruption volontaire de grossesse, l’IVG, qu’en cas de viols ou de danger grave pour la santé de la mère. Un texte, adopté en décembre par le gouvernement conservateur, qui doit être soumis au Parlement.

“Je suis ici parce que mon pays régresse sur les droits des femmes, expliquait ce samedi une manifestante. Le gouvernement veut ériger en crime quelque chose qui devrait être considéré comme normal. Je croyais qu’on avait réglé cette question depuis très longtemps”.

Une autre enfonce le clou : “cette loi attaque toutes les femmes, les laisse sans protection et ouvre la porte à l’avortement illégal. Ainsi, non seulement on devient des criminelles et mais en plus on risque nos vies”.

En 2010, le gouvernement, alors socialiste, avait légalisé l’avortement sans justification dans la limite des 14 premières semaines de grossesse.

Selon les sondages, 80% des Espagnols, y compris des catholiques pratiquants, sont favorables à l’IVG.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bonne nouvelle de Sibut pour la présidente Catherine Samba-Panza