DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : avis diamétralement opposés de Moscou et Washington


Allemagne

Ukraine : avis diamétralement opposés de Moscou et Washington

“Les Etats-Unis et l’Union européenne se tiennent aux côtés du peuple ukrainien dans son combat”, dixit le chef de la diplomatie américaine. John Kerry s’exprimait ce samedi à la Conférence sur la sécurité à Munich en Allemagne. Sa prise de position est la plus forte exprimée à ce jour par Washington en faveur de l’opposition ukrainienne.

“La vaste majorité des Ukrainiens veulent vivre librement dans un pays sûr et prospère. Et ils se battent pour le droit de s’associer avec des partenaires qui les aideront à réaliser leurs aspirations. Ils considèrent que leur avenir ne dépend pas d’un seul pays et certainement pas sous la contrainte”, a ajouté John Kerry en faisant allusion à la Russie.

Par la voix de son ministre des Affaires étrangères, la Russie, elle, a accusé à son tour l’Occident de forcer la main à Kiev.

“Là, un choix est en train d‘être imposé”, a dit Sergeï Lavrov en accusant certains responsables de l’Union européenne de fomenter des manifestations hostiles au président ukrainien Viktor Ianoukovitch, lesquelles sont emmenées selon lui par des personnes qui “envahissent et occupent des bâtiments gouvernementaux, attaquent les policiers et scandent des slogans racistes, antisémites et nazis”

De leur côté, les leaders de l’opposition ukrainienne, Vitali Klitschko et Arseni Iatseniouk, ont rencontré John Kerry ainsi que ses homologues français et allemand séparément ce samedi à Munich.

“Nous cherchons des soutiens pour l’Ukraine, des soutiens à un mouvement pacifique et démocratique parce que tout le monde veut que l’Ukraine soit un pays européen moderne, ce qui est notre objectif principal”, a dit Vitali Klitschko aux journalistes.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Thaïlande : violences à la veille des législatives