DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crise en Thaïlande : 10% des bureaux de vote n'ont pas ouvert


Thaïlande

Crise en Thaïlande : 10% des bureaux de vote n'ont pas ouvert

Finalement, les élections législatives se sont déroulées dans l’ensemble dans le calme en Thaïlande. Mais environ 10% des bureaux de vote n’ont pas ouvert ce dimanche à cause des opposants au gouvernement qui ont boycotté le scrutin et bloqué l’acheminent de bulletins de vote et d’urnes.
Le week-end dernier déjà, des milliers d‘électeurs qui s‘étaient inscrits pour le vote anticipé n’avaient pas pu prendre part aux élections. Ils pourront le faire le 23 février.

La Commission électorale a annoncé qu’aucun résultat ne serait annoncé dimanche soir, face à des obstructions sans précédent. Elle s’attend à un déluge de plaintes, de contestations et de recours.

La Première ministre a été parmi les premiers électeurs à aller voter dans son quartier à Bangkok sous haute surveillance policière. Yingluck Shinawatra refuse de démissionner comme le réclament des milliers de manifestants depuis des mois. Elle a choisi d’organiser ces élections anticipées pour tenter de sortir de la crise. En vain, pour l’instant.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : sur les barricades, tenir le coup, coûte que coûte