DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Thaïlande : l'opposition perturbe les élections


Thaïlande

Thaïlande : l'opposition perturbe les élections

Les bureaux de vote ont ouvert ce matin comme prévu, mais l’opposition, en lutte depuis trois mois contre le gouvernement, a décidé de boycotter ce scrutin législatif anticipé, pensé par le pouvoir central comme une concession envers l’opposition.

La Première ministre, Yingluck Shinawatra, a, imperturbable, glissé son bulletin dans l’urne à Bangkok, sous haute surveillance policière.

Après des violences qui ont fait plusieurs blessés par balles hier, les rassemblements étaient plus pacifiques ce dimanche. Les leaders de la contestation continuent d’appeler à la démission de la Première ministre et la mise en place d’un Conseil du Peuple.

Le vote a été perturbé, voire simplement empêché, par des activistes, dans plus d’une circonscription sur dix. Certains centres de distribution d’urnes et de bulletins de vote ont été bloqués par des anti-gouvernement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Woody Allen accusé par sa fille adoptive d'agression sexuelle