DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les extrêmes manifestent à Athènes


Grèce

Les extrêmes manifestent à Athènes

Quelque 3 000 membres du parti néo-nazi Aube dorée ont manifesté hier dans le centre d’Athènes.
Non loin de là, un millier d’antifascistes étaient également rassemblés.

Le fondateur d’Aube dorée, Nikos Michaloliakis est actuellement en détention provisoire avec cinq autres responsables du mouvement, accusés de diriger une organisation criminelle.

Le porte-parole du parti, a annoncé la création d’une nouvelle formation, Aube nationale, dans l’hypothèse où Aube dorée serait interdit dans les prochains mois.

Devant le Parlement, la réunion des anti-fascistes a tourné à l’affrontement avec les forces de l’ordre.
Les heurts se sont ensuite poursuivis dans le quartier de Monastiraki. Manifestants et policiers ont bataillé jusque sur les quais d’une station de métro.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Thaïlande : l'opposition perturbe les élections