DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : Viktor Ianoukovitch de retour au travail


Ukraine

Ukraine : Viktor Ianoukovitch de retour au travail

Après un arrêt maladie de quatre jours pour “infection respiratoire aiguë” selon ses services, le président ukrainien a retrouvé son bureau et la crise politique.

Pour ses opposants pro-européens, ces derniers jours n’ont en rien entamé leur mobilisation à Maïdan, la place de l’Indépendance en plein coeur de Kiev, épicentre de la contestation qui agite le pays depuis des semaines.

“Que Ianoukovitch soit de retour ou pas, ça ne change rien !
Nous allons de l’avant et nous n’avons que faire de lui. Nous n’attendons rien de lui si ce n’est que du négatif”, explique ce contestataire.

“Il est difficile de dire quel genre de personnes vont arriver au pouvoir, une fois que tout cela sera terminé. Mais quel qu’elle soit, cette personne ne pourra pas oublier Maïdan, elle devra en tenir compte”, estime cet autre.

Parallèlement, on a appris que l’opposant Dmitri Bulatov était arrivé en Lituanie pour se faire soigner dans un hôpital de Vilnius. Ce militant affirme avoir été enlevé et torturé pendant une semaine. Il était réapparu jeudi dernier dans une forêt près de Kiev.

Un autre opposant, Alexander Daniluik a lui aussi quitté l’Ukraine pour le Royaume-Uni. Il s’estimait “en danger et avait peur d‘être arrêté” par les forces de l’ordre de Ianoukovitch.

La Russie, proche alliée du pouvoir à Kiev a appelé ce matin l’opposition à renoncer “aux menaces et aux ultimatums”. L’Union européenne prépare de son côté une importante aide économique à l’Ukraine après des entretiens de Catherine Ashton avec les leaders anti-Ianoukovitch.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Au lendemain des élections, les opposants au gouvernement thaïlandais ne désarment pas