DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Centrafrique : Bangui toujours sous tension


République Centrafricaine

Centrafrique : Bangui toujours sous tension

Bangui reste en proie à des accès de violences. Dans ce quartier musulman de la capitale centrafricaine, les attaques et les pillages continuent chaque jour malgré la présence des forces françaises et africaines. En réaction aux exactions commises par l’ex-rébellion Séléka contre les chrétiens, des milices traquent sans relâche les civils musulmans, contraints de fuir.

Ni la démission du président Djotodia, ni l‘élection d’une femme respectée, Catherine Samba Panza, à la tête du pays n’ont pour l’instant apaisé la situation. Certains profitent du chaos ambiant en prenant part aux pillages pour améliorer leur quotidien. “Tu vois comment vivent les Centrafricains” dit cet homme, “tu vois comment moi je vis. J’ai volé cette pièce de climatiseur pour vendre ça, entre 700 et 1000 francs (environ 1 euros) pour vivre avec mon fils.”

A une centaine de kilomètres à l’ouest de la capitale, dans la localité de Boda, de nouveaux affrontements ont fait plus de 75 victimes, en majorité chrétiennes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : premier procès sur le génocide du Rwanda