DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : les JO de Sotchi, miroir des violences contre les homosexuels


monde

Russie : les JO de Sotchi, miroir des violences contre les homosexuels

A moins d’une semaine du début des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi en Russie, les violences contre les activistes et les homosexuels ne faiblissent pas.

Ces agissements restent pour la plupart impunis. Selon l’ONG Human Rights Watch, “les autorités ferment les yeux sur les crimes commis contre les personnes lesbiennes, gays, bisexuels et trangenres (LGBT).

Bien qu’aucune donnée pertinente n’a pu attester de ce fait, de nombreuses organisations LGBT ont relevé une recrudescence des violences et harcèlements depuis la fin de l’année 2012.

Une enquête anonyme menée par un réseau LGBT russe a tout de même démontré qu’environ 50% des 2007 sondés ont subi des violences psychologiques et 15% des violences physiques.

Loi fédérale et discrimination

Le 27 janvier dernier, le maire de la ville Anatoly Pakhomov, avait annoncé sur la chaîne britannique BBC, que l’homosexualité n‘était pas autorisée dans sa région, mais que les gays seraient les bienvenus s’ils respectent les lois.

L’année dernière le gouvernement russe avait déjà promulgué une loi interdisant toute “propagande” homosexuelle punissant toute violation par une série d’amendes.

Les étrangers qui violent cette loi sont susceptibles de recevoir des amendes, des peines de prison pouvant aller jusqu’à 15 jours de d’emprisonnement et l’expulsion du pays.

Les organisations de défense contre les violences homophobes demandent le respect du “principe 6” :http://www.olympic.org/Documents/olympic_charter_fr.pdf de la Charte olympique qui stipule que “toute forme de discrimination à l‘égard d’un pays ou d’une personne fondée sur des considérations de race, de religion, de politique, de sexe ou autres est incompatible avec l’appartenance au Mouvement olympique.”

Rares sont ceux qui semble se soucier de l‘événement sportif. Si les Jeux d’hiver s’ouvrent ce vendredi 7 février, de nombreuses controverses naissent. Les dernières en date: la capacité de la Russie à accueillir l‘événement ou encore les tensions liées aux menaces terroristes éventuelles.

Qui décrochera l’or, quel pays remportera le plus de médailles? Autant de préoccupations évincées par les tensions croissantes.

Prochain article

monde

Sotchi : la délégation autrichienne menacée d’enlèvement