DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mondial-2014 : l'armée brésilienne s'entraîne


Sport

Mondial-2014 : l'armée brésilienne s'entraîne

On a assisté à des scènes de guerre dans les rues de Brasilia avec des hommes en arme, des chars qui patrouillent et des démineurs en action.

En fait, tout ceci n‘était qu’un simple exercice en vue de la Coupe du monde de football que le Brésil accueillera du 12 juin au 13 juillet prochain.

Du côté du gouvernement, on s’attend à des manifestations mais on ne comprendrait pas qu’elles dégénèrent.

Regina Miki représente le ministère de la justice : “Tous les pays qui ont organisé la Coupe du monde avant nous ont eu ce genre de protestations. Mais notre point de vue est le suivant : il ne faut pas que des revendications qui sont légitimes se transforment en quelque chose d’illégitime; il ne faut pas se servir du contexte comme d’un moyen de commettre des crimes.”

L‘été dernier, à l’occasion de la Coupe des confédérations, plus d’un million de manifestants sont descendus dans les rues des grandes villes du Brésil.

Ils ont dénoncé le coût de l’organisation du Mondial – plus de 10 milliards d’euros – estimant qu’il aurait mieux valu utiliser cet argent pour construire des écoles, des routes ou des hôpitaux.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Bradley Wiggins veut revenir sur le Tour