DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afrique du Sud : une mine transformée en tombeau


Afrique du Sud

Afrique du Sud : une mine transformée en tombeau

La mine d’or de Doornkop près de Johannesburg en Afrique du Sud est devenue un tombeau pour huit des neuf mineurs portés disparus après un incendie. Leurs corps ont été retrouvés la nuit dernière par les équipes de secours.

Une secousse tellurique est à l’origine de ce drame. Elle a endommagé mardi soir des câbles et un court-circuit a déclenché l’incendie à plus 1 700 mètres de profondeur. Dix-sept mineurs au total avaient été bloqués sous terre. Huit d’entre eux avaient pu gagner un refuge, d’où ils ont été secourus mercredi matin.

Par ailleurs, toujours dans le secteur de la mine, des négociations ont été rompues hier entre les mineurs en grève et les producteurs sud-africains de platine. Des producteurs qui dénoncent une “absence de volonté” du syndicat majoritaire, Amcu.

Quelques 80 000 mineurs des sites autour de Rustenburg, à plus de 100 km de Johannesburg, sont en grève depuis le 23 janvier. Ils réclament un salaire de base de 12 500 rands, soit 830 euros. Ce que les producteurs de platine jugent totalement irréaliste.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turbulences pour Twitter