DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un bain d'acide pour fabriquer des cellules souches

Vous lisez:

Un bain d'acide pour fabriquer des cellules souches

Taille du texte Aa Aa

Les scientifiques japonais du RIKEN le Centre pour la biologie du développement à Kobe ont développé un nouveau procédé plus simple et plus rapide pour fabriquer des cellules souches. Ils exposent brièvement des cellules sanguines à de l’acide dilué. Jusqu‘à présent les cellules sont soit prélevées sur des embryons humains soit cultivées à partir de cellules reprogrammées, une méthode dont les taux de réussite sont faibles.

Haruko Obokata, directeur du RIKEN : “A l’avenir, cela va nous permettre de réaliser potentiellement la régénération d’organes dans le corps, et nous aider à comprendre comment nous pouvons contrôler la production de cellules souches pour créer une technologie de lutte contre le cancer”.

Pour le moment, cette technique n’a été testée que sur des souris. Pour démontrer le potentiel des cellules, les scientifiques les ont injectées dans des embryons de souris et ont prouvé qu’elles pouvaient se développer dans les tissus et les organes de l’animal.

Haruko Obokata : “Ces cellules peuvent retourner à l‘état embryonnaire. A l’avenir, nous pourrions être en mesure d’atteindre ce vieux rêve, ne pas vieillir”.

Si cette approche est révolutionnaire, son application clinique n’est pas pour demain, des précautions devant être prises comme pour les autres méthodes, rappellent les spécialistes.

Ainsi, douze ans ont été nécessaires avant de faire le premier essai chez l’homme avec les cellules souches embryonnaires (créées en 1998) et six ans avant le premier essai avec les cellules iPS les cellules souches pluripotentes induites créées en 2006 par le prix Nobel Japonais Shinya Yamanaka.