DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : violences et grogne contre la hausse du prix des transports

Vous lisez:

Brésil : violences et grogne contre la hausse du prix des transports

Taille du texte Aa Aa

La principale gare de Rio de Janeiro a été le théatre de violences hier sur fond de protestation contre la hausse du prix des transports. Des policiers et des manifestants se sont affrontés. D’après un quotidien brésilien, une personne a été gravement blessée à la tête, un cameraman.

Ces incidents ont éclaté quand les forces de l’ordre ont évacué la gare en faisant usage de gaz lacrymogène après qu’un millier de manifestants y ont fait irruption.

La manifestation avait été dans un premier temps pacifique. Elle a eu lieu à l’appel du mouvement Pase livre pour protester contre l’augmentation de 9% du prix du ticket de bus.

“Le vrai problème, ce n’est pas uniquement la hausse du prix des transports en commun, soulignait Thais Jordao, une manifestante. S’il y avait une hausse et qu’on avait une bonne sécurité sociale, de bons services publics en matière d‘éducation, vous ne verriez pas beaucoup de monde manifester. Mais pour couronner le tout, on voit les dépenses pour la Coupe du monde, pour des choses dont on n’a vraiment pas besoin”.

Le Mondial de football débute dans environ quatre mois.

En juin dernier, une fronde sociale historique avait secoué le Brésil. Les manifestants opposé à l’augmentation du prix des transports, réclamaient déjà de meilleurs services publics et fustigeaient la corruption.

Avec AFP