DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Conversation "privée" : les Etats-Unis soupçonnent Moscou


Ukraine

Conversation "privée" : les Etats-Unis soupçonnent Moscou

Les Etats-Unis soupçonnent la Russie d’avoir joué un “rôle significatif” dans l’affaire de la conversation privée peu amène de la diplomate Victoria Nuland sur le rôle de l’Union européenne dans la crise ukrainienne.
Le porte-parole de la Maison-Blanche a souligné que cette conversation avait été relayée sur Twitter par le gouvernement russe.
“Nous pensons que les techniques d’espionnages russes en matière de publication sont tombés bien bas, a déclaré également jeudi la porte-parole du département d’Etat américain Jen Psaki. Je n’ai pas d’autres détails de source indépendante sur les origines de la vidéo YouTube. (…) Mais, c’est quelque chose qu’ils ont activement promu, en le postant sur internet, en le relayant sur twitter.”

La conversation a été relayée sur le compte Twitter d’un proche collaborateur d’un vice-Premier ministre russe. Un collaborateur qui a nié l’avoir fait en lien avec son travail pour le gouvernement russe, selon l’agence Associated Press.

Pour Vyacheslav Tetyokin, député russe, issu du parti communiste, c’est la preuve que les Occidentaux “tirent les ficelles de la contestation ukrainienne”.

Les Etats-Unis ont été fustigés par des manifestants à l’extérieur de l’ambassade américaine à Moscou ce vendredi.

Avec AFP, AP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cisjordanie : l'armée israélienne démantèle un camp de manifestants pro-palestiniens