DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jeux de Sotchi : voici les chasseurs d'or

Vous lisez:

Jeux de Sotchi : voici les chasseurs d'or

Taille du texte Aa Aa

Bienvenue dans notre rubrique consacrée aux Jeux olympiques de Sotchi. Pendant 16 jours, les athlètes vont en découdre pour le gain des 98 médailles d’or mises en jeu. Dans notre première édition spéciale, nous avons choisi de vous présenter ceux qui devraient briller lors de ces Jeux.

Fourcade veut entrer dans la légende

Le candidat principal au titre de “Michael Phelps de Sotchi” est Martin Fourcade. Durant ces deux dernières années, le Français âgé de 25 est devenu l’indiscutable leader du biathlon masculin en remportant deux Coupes du monde et cinq titres de champion du monde. A Sotchi, il visera une médaille dans chacune des courses au programme.

Martin Fourcade servira de référence au reste de l‘élite, que ce soit la jeune et ambitieuse équipe russe, les formations suédoises et autrichiennes – plus expérimentées – ou l’omniprésente équipe norvégienne emmenée par la légende vivante du biathlon, Ole Einar Bjoerndalen. Agé de 40 ans, Bjoerndalen n’est plus dans la force de l‘âge mais le sextuple champion olympique est encore capable de glaner des médailles pour finir sa carrière avec classe.

Eternel Plushenko

D’une légende du biathlon, on passe à une légende du patinage artistique. Evgueni Plushenko, qui a déjà été champion olympique et deux fois vice-champion olympique, a réussi ce jeudi un excellent programme court et il se pose en sérieux candidat pour le gain d’une nouvelle médaille, cette fois dans l‘épreuve par équipes. Aucun autre patineur ne peut se vanter d’avoir le même nombre de médailles que Plushenko dans l‘ère moderne. Toutefois, pour s’assurer d’une médaille dans l‘épreuve individuelle, Plushenko va devoir se surpasser et se frayer un chemin entre le numéro un cette saison, Yuzuru Hanyu, le triple champion du monde Patrick Chan, et le double champion d’Europe Javier Fernandez, qui représente le principal espoir de médaille pour l’Espagne.

Duel Stoch – Ammann sur les tremplins ?

Pendant qu’Adam Malysz s’est fixé de nouveaux objectifs, en rallye-raid, le saut à ski polonais s’est trouvé un nouveau héros. Kamil Stoch, 26 ans, est le leader de la discipline cette saison et il reste sur deux victoires lors de la dernière étape de la Coupe du monde, avant les Jeux olympiques, à Willingen. Qui peut stopper Stoch dans sa quête du rêve olympique ? Peut-être Simon Ammann. Le sauteur suisse n‘était pas le favori, ni en 2002 ni en 2010. Pourtant, à chaque fois, il s‘était couvert d’or à deux reprises. Sa capacité à répondre présent lors des grands rendez-vous peut l’aider à Sotchi.

Vonn absente, Höfl-Riesch bien présente

La reine du ski alpin, Lindsey Vonn, n’a pas pu se rendre à Sotchi à cause d’une blessure au genou, et son absence a complètement changé la donne dans les disciplines de vitesse. Le rôle de leader tenu par Lindsey Vonn est revenu à sa rivale et amie de longue date, Maria Höfl-Riesch. La double championne olympique de Vancouver espère compléter sa collection de médailles en descente, en super-G et en super-combiné.

Une nouvelle star nommée Shiffrin

En 2010, Riesch était devenue championne olympique de slalom mais à Sotchi il y a d’autres prétendantes dans la discipline, à commencer par la jeune vedette américaine Mikaela Shiffrin. Née au Colorado il y a 18 ans, elle a déjà établi des records de précocité en s’adjugeant le titre de championne du monde et le globe de cristal de la spécialité. Sa principale rivale sera la plus grande slalomeuse de l’histoire, l’Autrichienne Marlies Schild.

Svindal, Ligety, Hirscher…

Dans les épreuves masculines de vitesse, la personne qui part en pole-position pour l’or olympique se nomme Aksel Lund Svindal. Le champion olympique de Vancouver en super-G et l’actuel champion du monde en descente sait mieux que quiconque comment générer de la vitesse et la conserver jusqu’en bas des pistes.

Dans les disciplines techniques, il y aura d’autres têtes d’affiche. Un immense favori sort du lot en slalom géant : Ted Ligety. Seule une catastrophe semble en mesure de l’empêcher de repartir de Sotchi avec la médaille d’or. En slalom spécial, l’homme à battre est Marcel Hirscher, le leader du classement général de la Coupe du monde. Hirscher a aussi gagné deux géants cette saison, mais Ligety n’avait pas franchi la ligne d’arrivée.

Un Mexicain haut en couleurs

Le skieur mexicain Ubertus von Hohenlohe a participé pour la première fois aux Jeux olympiques à Sarajevo, en 1984. Sa fidélité à l’esprit olympique et ses tenues bariolées font de cet aristocrate l’un des symboles des Jeux d’hiver.

Hockey : vers une finale Russie – Canada ?

Le tournoi de hockey masculin est l’un des évènements les plus attendus de ces J.O. avec une finale programmée le dernier jour. Les supporters parient sur un nouveau duel entre la Russie et le Canada, emmenés par leurs stars de la NHL, les Ovechkin et Crosby, les Malkin et Toews, les Datsyuk et autres Nash. Cependant, si ces équipes s’impliquent trop dans leur bras de fer, le risque est de voir d’autres formations en profiter, aux premiers rangs desquels la Suède, la Finlande, la République tchèque et les Etats-Unis qui nourrissent également des ambitions.