DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La nouvelle constitution de la Tunisie "peut servir d'exemple"

Vous lisez:

La nouvelle constitution de la Tunisie "peut servir d'exemple"

Taille du texte Aa Aa

La Tunisie célèbre sa nouvelle constitution. Douze jours après l’adoption de la Loi fondamentale par l’Assemblée nationale constituante, les autorités ont organisé une cérémonie symbolique ce jeudi en présence de plusieurs dirigeants, dont le président du Conseil européen, et les président libanais et français. François Hollande a estimé que ce texte confirmait que “l’islam était compatible avec la démocratie”. (…) “C’est une texte majeur. Parce qu’il est le fruit d’un compromis institutionnel que vous avez été capables de nouer ensemble. Et, enfin, parce qu’il peut servir d’exemple et de référence à bien d’autres pays.”

La Tunisie a été le berceau du printemps arabe en 2011, mais il lui a fallu plus de deux ans de débats houleux et de crises politiques, pour parvenir à un texte de compromis. Un texte qui garantit la liberté de croyance et promeut l‘égalité entre les sexes.
L’adoption de la Constitution le 26 janvier a aussi conduit au départ volontaire des islamistes d’Ennahda du pouvoir, qui ont laissé la place à un cabinet d’indépendants dirigé par Mehdi Jomaâ, appelé à mener la Tunisie vers des élections en 2014.
La sortie de crise a été négociée pendant des mois par un quartette de médiateurs, dont la puissante centrale syndicale UGTT, qui a réussi à amener Ennahda et ses adversaires à un terrain d’entente.

Avec AFP