DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Pays basque espagnol enseigne aux jeunes, l'esprit d'entreprise

Vous lisez:

Le Pays basque espagnol enseigne aux jeunes, l'esprit d'entreprise

Taille du texte Aa Aa

Au Pays basque espagnol, les formations pour développer l’esprit entrepreneurial chez les jeunes sont légion : depuis plus de dix ans, la majorité des structures d’enseignement professionnel proposent des sessions de ce type sur plusieurs mois. Résultat : des centaines d’entreprises et d’emplois ont été créés.

Joseba Castro a mis son cursus à profit pour créer il y a un an, sa PME de mécanique de précision installée dans l’incubateur de son centre de formation. “C’est le déclic qui m’a donné le courage de créer l’entreprise,” souligne le jeune homme avant d’ajouter : “cela m’a prouvé que je n’avais rien à perdre et tout à gagner.”

La société de design de pièces automobiles de José Antonio Chusa a elle deux ans et compte déjà six employés. Pour lui aussi, la formation entrepreneuriale a été décisive. “Le plus important consistait à apprendre les bases du business plan : à en savoir davantage,” dit-il, “sur tout ce qui est financier, études de marché et économie en général.” Et sa PME se développe – à l’international notamment avec des projets en Pologne, Hongrie et Serbie -. José Antonio ne cache d’ailleurs pas ses ambitions : “l’objectif pour 2014 est de doubler notre chiffre d’affaires. Pour cela,” poursuit-il, “nous sommes en train de conclure des accords de collaboration avec des ateliers qui produiront les pièces que nous dessinons.”

L’impact de ce type de programmes est indéniable : ils permettent de faire le lien entre le système éducatif et l‘économie locale. Ces formations à l’entrepreneuriat comportent trois étapes : un atelier de sensibilisation pour tous les étudiants ; puis la mise en place de pré-projets pour ceux qui sont les plus intéressés et enfin, le lancement et le suivi des entreprises avec l’aide d’un coach. Bref, un système simple et particulièrement efficace.

“Ces dix dernières années, nous avons créé 400 entreprises grâce à ce programme,” s’enthousiasme Ramón Martínez de Murguia Urreta, directeur formation et apprentissage au sein du gouvernement basque. “Les trois quarts sont toujours en activité et c’est ce qui est le plus important,” lance-t-il.

L’objectif des autorités basques est de multiplier par quatre, le nombre de créations d’entreprise dans les années à venir. Il est d’ailleurs prévu d‘étendre ces formations à l’entrepreneuriat dans les collèges et les lycées. “Pour développer l‘économie du Pays basque, l’entrepreneuriat est un élément capital,” insiste Ramón Martínez de Murguia Urreta, “et ce qui nous encourage, c’est que le taux de chômage des jeunes ici est deux fois moins important que dans le reste du pays.”

Mais le mot de la fin revient au jeune entrepreneur José Antonio Chusa. Il nous livre ce qui pour lui, constitue les clés du succès : “une bonne formation à l’entrepreneuriat adaptée à mes besoins, la motivation, le plaisir et surtout, une équipe solide,” conclut-il.