DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les JO de Sotchi vus par les frontaliers d'Abkhazie

Vous lisez:

Les JO de Sotchi vus par les frontaliers d'Abkhazie

Taille du texte Aa Aa

A quelques kilomètres de Sotchi se trouve la frontière avec l’Abkhazie, région séparatiste de Géorgie. De nombreux Abkhazes ont l’habitude de traverser la frontière, et d’entrer en Russie, pour y vendre notamment leurs produits agricoles.

Avec les Jeux olympiques, les mesures de sécurité ont été renforcées. Ce qui ne fait pas les affaires de ces petits commerçants.

“Tous les jours, raconte une femme, on vient vendre ici nos produits. C’est ce qui nous permet de gagner un peu d’argent. En Abkhazie, il y a à peine de quoi vivre.”

A la question de savoir qui elle soutient pour les Jeux Olympiques, elle répond : “on est pour la Russie, on soutient la Russie !”

Depuis plus de vingt ans, l’Abkhazie revendique son indépendance vis-à-vis de la Géorgie. Une indépendance que la Russie est un des seuls Etats à avoir reconnu.

Il y a quelques semaines, les Russes ont repoussé de 11 kilomètres leur frontière en Abkhazie. Officiellement pour des raisons de sécurité, en prévision des Jeux Olympiques de Sotchi. La Géorgie a dénoncé une violation de sa souveraineté.