DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Quel rôle pour les Premières dames ?


u talk

Quel rôle pour les Premières dames ?

Dans cette édition de Utalk, une question de Cécile de Toulouse :

“Ces dernières semaines, on a beaucoup parlé du rôle de la Première dame en France, mais quel est son véritable statut ? Ailleurs dans le monde, quel est le statut officiel de celle ou celui qui partage la vie d’un Président ou d’un Premier
ministre ?”

Christian Delporte, professeur d’Histoire contemporaine spécialiste de l’histoire des médias et de la communication politiques et auteur de l’ouvrage “Come back, ou l’art de revenir en politique” lui répond :

“La Première dame n’a pas de statut particulier en France au sens institutionnel ou constitutionnel du mot statut. Elle ne dispose d’aucun salaire ni officiellement de cabinet à l’Elysée.
Cependant depuis longtemps, elle a une place dans l’ordre protocolaire : elle est à la fois hôtesse du palais de l’Elysée et accompagne le Président lors de ses voyages à l‘étranger ou dans les cérémonies et les sommets internationaux.
Sa place et son rôle relèvent à la fois d’une tradition monarchique française adaptée à la situation de la République et puis aussi d’une imitation du modèle américain, au point que l’expression “Première dame” est elle-même empruntée au vocabulaire américain et ce d’autant plus, je crois, qu’en France comme aux Etats-Unis le président de la République est le personnage politique le plus puissant de l’Etat, ce qui n’est pas le cas dans la plupart des démocraties.

Alors depuis les années 1970, on s’est évertué à donner une fonction à la Première dame justifiant ainsi sa présence à l’Elysée. En la mettant en avant, on attend qu’elle humanise l’image du chef de l’Etat, qu’elle nourrisse le lien affectif et l’identification des Français à son mari ou à son compagnon.

En France, on pourrait dire que le rôle de la Première dame est moins fort qu’aux Etats-Unis. Ainsi les Français ne comprendraient pas qu’elle figure dans la liste des conseillers chargés de réfléchir à une grande réforme politique comme cela avait été le cas pour Hillary Clinton à propos de la réforme du système de santé à l‘époque où son époux, Bill Clinton, était président des Etats-Unis.

En revanche, sa place est bien plus forte que dans la plupart des autres pays européens où les conjoints des dirigeants restent très discrets et souvent continuent leur carrière professionnelle comme si de rien n‘était. Et par exemple Joachim Sauer, le mari d’Angela Merkel, est connu pour sa discrétion.

Bref, je dirais qu’entre les Etats-Unis et l’Allemagne, la France offre un modèle intermédiaire de Première dame.”

Si vous voulez vous aussi poser une question dans Utalk, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

u talk

TVA : les règles et la pratique en Europe