DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Améliorer les performances énergétiques des bâtiments historiques

Vous lisez:

Améliorer les performances énergétiques des bâtiments historiques

Taille du texte Aa Aa

La préservation des bâtiments historiques n’est pas qu’une histoire de conservation d’oeuvres d’art. Il s’agit aussi de les rendre plus confortables et plus en phase avec les questions d‘économie d‘énergie.

Un projet européen de recherche s’est penché sur la question. Il s’intitule 3Encult et on est ici en train de le tester sur l‘évaluation des ponts thermiques de ce bâtiment de Bolzano.

Alexandra Troi, Coordinatrice scientifique, 3Encult : “L’objectif de 3Encult c’est de mettre en place des lignes directrices et des solutions pour voir comment on peut améliorer les bâtiments historiques d’un point de vue énergétique. Un travail fait en collaboration par une équipe multidisciplinaire de techniciens, de conservateurs de monuments historiques et d’urbanistes. Nous voulons ainsi trouver la meilleure des solutions pour satisfaire les caractéristiques particulières d’un bâtiment historique”.

Dans le cadre de ce projet on a développé une nouvelle fenêtre pour le monument de Waghaus à Bolzano. Double objectif le respect de l’esthétique et l’efficacité énergétique.

Bologne, à la Palazzina della Viola, un palais de la fin du XVème siècle qui appartient à l’université. Courants d’air, température et taux d’humidité sont scrutés.

Dr. Camilla Colla, architecte et ingénieure à l’université de Bologne : “D’ordinaire, le point le plus critique d’un bâtiment historique ce sont ses fenêtres et ses cadres. Donc en instaurant une pression différente à l’intérieur de la pièce par rapport à l’extérieur, nous pouvons déterminer le volume d’air qui s‘échappe du bâtiment”.

La Palazzina della Viola s’est imposée comme un cas d‘école pour de nombreux bâtiments historiques en attente d’un tel traitement.