DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran accepte de s'expliquer sur son programme de détonateurs

Vous lisez:

L'Iran accepte de s'expliquer sur son programme de détonateurs

Taille du texte Aa Aa

Cette question est ultra-sensible, car liée à une éventuelle bombe atomique soupçonnée par les Occidentaux et niée par la République islamique.

C’est l’une des sept mesures pratiques que l’Iran s’est engagé hier à appliquer d’ici au 15 mai pour tenter d’améliorer la transparence de son programme nucléaire, à l’issue de deux jours de discussions avec l’AIEA, l’Agence internationale de l‘énergie atomique à Téhéran.

“Les questions relatives aux affaires de défense de la République islamique d’Iran sont absolument non négociables. Nous ne permettrons à personne d’inclure d’autres sujets que la question du nucléaire, en particulier les questions liées à nos affaires de défense, dans les négociations”, explique un des principaux négociateurs nucléaires iraniens.

Cette avancée notable dans les discussions avec l’AIEA pourrait influencer celles tenues en parallèle entre Téhéran et les grandes puissances concernant un accord global sur le nucléaire iranien. Des discussions qui doivent débuter le 18 février à Vienne en Autriche.