DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le terminator du Congo devant la justice internationale

Vous lisez:

Le terminator du Congo devant la justice internationale

Taille du texte Aa Aa

Réputé sans pitié, cet homme était surnommé Terminator : Bosco Ntaganda est un ancien chef de guerre de la République démocratique du Congo, désormais à La Haye, face à la Cour pénale internationale. La procureur a jusqu‘à vendredi pour convaincre les juges que les preuves récoltées doivent mener à un procès.
“Bosko Ntaganda, un commandant connu, surnommé Terminator, explique Fatou Bensouda, est ici devant vous pour son rôle dans la campagne de violence et de terreur, contre des civils et des enfants pendant plus d’un an.”

Selon la procureur, Bosko Ntaganda a eu un rôle central dans les crimes ethniques commis dans l’est de la RDC en 2002 et 2003, notamment le viol d’enfants soldats.

Alors qu’il était un des chefs de guerre les plus recherchés, Bosco Ntaganda, 41 ans, s‘était livré à la CPI en mars 2013. Il craignait pour sa vie, après l‘éclatement du M23, sa milice congolaise, mise en déroute par l’armée appuyée par l’Onu.