DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Référendum suisse : l'Union européenne très critique


Le bureau de Bruxelles

Référendum suisse : l'Union européenne très critique

Le coup de massue venu de Suisse. A Bruxelles, où les ministres des Affaires étrangères sont réunis, on ne parle que de cela. La confédération et les 28 sont liés par pas moins de sept accords, et pour le chef de la diplomatie allemande, le choix des Suisses pourrait se retourner contre eux.

“ Tout simplement parce que la Suisse vit de sa réputation de pays ouvert au milieu de l’Europe. Deuxièmement, parce que le succès économique de la Suisse ces dernières années est dû en grande partie aux immigrants qualifiés venus des pays de l’Union “, explique Frank-Walter Steinmeier.

La Commission européenne doit désormais examiner les implications de cette décision sur l’ensemble des accords avec la Suisse qui seront automatiquement caducs dans les six mois.

“ On ne peut pas d’un côté avoir un accès privilégié au marché intérieur de l’Union européenne et d’un autre côté diluer la libre-circulation. Les deux sont liés, c’est clair “, estime le Luxembourgeois Jean Asselborn.

En Suisse, 60% du commerce se fait avec l’Union européenne, mais les enjeux vont désormais bien au-delà. En disant « non » à la libre circulation des personnes, la Suisse s’est tirée une balle dans le pied car elle remet en cause les accords bilatéraux signés avec l’Union européenne après des années d‘âpres négociations. Selon la clause dite de la guillotine, un accord remis en cause, c’est tout l‘édifice des accords bilatéraux qui peut tomber. Mais ce résultat est aussi un avertissement lancé à l’Union européenne, une mise en garde : le vote suisse conforte les choix populistes et xénophobes de certains Etats membres et de certains partis politiques, et ce à 100 jours des élections européennes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Davantage d'efforts pour lutter contre le trafic d'espèces sauvages