DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

ONU et Croissant-Rouge tentent de reprendre les évacuations à Homs


Syrie

ONU et Croissant-Rouge tentent de reprendre les évacuations à Homs

L’opération d‘évacuation de civils à Homs a été suspendue hier en Syrie pour “raisons logistiques”. Depuis 24 heures, l’aide humanitaire ne parvient plus à la vieille ville, assiégée par les troupes de Bachar al-Assad depuis 18 mois.

Le 7 février dernier, un millier de civils ont pu fuir la cité en ruine. Parmi eux, quelque 300 personnes, dont des mineurs, ont été interpellées par le régime de Damas en descendant de leur bus.

À des milliers de kilomètres de là, à Genève, les négociations entre l’opposition syrienne et le régime semblent dans l’impasse. Idem au Conseil de sécurité des Nations unies à New York. Occidentaux et Arabes tentent de soumettre une résolution sanctionnant le régime s’il ne garantit pas un meilleur accès humanitaire aux zones de conflit. Inacceptable pour la Russie, alliée indéfectible de Bachar al-Assad.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne : Une réforme de la justice pour apaiser Pékin ?