DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Berlinale : "Les deux visages de janvier"


cinema

Berlinale : "Les deux visages de janvier"

En partenariat avec

Viggo Mortensen sur le tapis rouge de la berlinale. L’acteur américain est venu défendre le film “The Two Faces of January”.

Un film hommage au film noir, une adaptation du roman de Patricia Highsmith réalisé par Hossein Amini qui portait en lui ce projet depuis longtemps : “25 ans c’est donc plus que la moitié de ma vie. Depuis l’université jusqu‘à maintenant j’ai toujours voulu adapter ce livre au cinéma. Cela a été un long voyage, mais je pense que cela l’a rendu plus intéressant dans un sens parce que c’est génial aussi de devoir attendre”.

“Les deux visages de janvier” : jeu de manipulations entre Viggo Mortensen, Oscar Isaac et Kirsten Dunst

1962. Un couple d’Américains très élégants, le charismatique Chester MacFarland et sa jeune épouse Colette viennent d’arriver à Athènes. A l’Acropole ils font la rencontre de Rydal, un jeune guide touristique américain mais parlant grec, arnaqueur de touristes à l’occasion. Séduit par la beauté de Colette et impressionné par l’argent et le raffinement de Chester, Rydal accepte sans hésiter leur invitation à dîner.

Viggo Mortensen : “Pour moi, la seule chose que je dirais c’est que les personnages ont besoin de mentir et de perdre et il faut que ce soit réellement mauvais à la fin, et ce pour tout le monde. Tant que le film fait ça c’est un “film noir”. Peu importe le lieu. Ce qui est vraiment bien au sujet des personnages c’est qu’ils ont toujours des secrets et c’est ce dont parle principalement cette histoire. Les masques tombent toujours”.

“Les deux visages de janvier” sortira en France en juin.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

Première à Londres des Monuments men