DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : le taux de chômage atteint 28% et touche désormais plus de six jeunes sur dix

Vous lisez:

Grèce : le taux de chômage atteint 28% et touche désormais plus de six jeunes sur dix

Taille du texte Aa Aa

Le taux de chômage en Grèce a atteint 28% au mois de novembre : il continue donc sa progression et touche désormais six jeunes sur 10 dans la classe d‘âge de 15 à 24 ans. En Grèce, les femmes sont toujours plus touchées que les hommes par le chômage : 32,2% contre 24,9 pour les hommes. Et même si le gouvernement Samaras de coalition table sur une légère amélioration en 2014, un certains nombre d‘économistes prédisent que l’amélioration de la situation de l’emploi sera très lente.

“C’est sûr qu’on ne voit pas de signes positifs, affirme cette femme à la recherche d’un emploi : il n’y a rien qui nous dise qu’il y a des emplois. Et nous cherchons des solutions comme ces programmes de formation durant 5 mois. Le problème c’est qu’après cinq mois, on n’a plus d’emploi. On fait un break de cinq mois ou six mois, ça dépend du programme, et c’est tout.

De 27% en novembre 2012, le taux de chômage est passé à 28% un an plus tard et le chômage des jeunes de 59,4% à 61,4%. La Grèce affiche le taux de chômage le plus élevé de la zone euro devant l’Espagne qui affiche un taux de 26%.

En Grèce, une récente étude de la fédération des petits et moyens commerçants et artisans montre qu‘à peine 10% des personnes sans emploi interrogées touchent une allocation chômage dans un pays oú la durée d’indemnisation est très limitée.

“Le gouvernement grec prépare le premier retour du pays sur les marchés obligataires depuis quatre ans, explique Symela Touchtidou la correspondante Business d’Euronews à Athènes. Un succès pour ce retour sur les marchés viendrait ajouter la Grèce aux pays qui sont déjà sortis du programme de sauvetage international. Cependant, la Grèce est le seul pays sous assistance oú le chômage augmente et atteint des niveaux inédits en Europe sans aucun signe concernant l’inversion de cette tendance dans un futur proche”.