DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Ukraine, au bord de la faillite

Vous lisez:

L'Ukraine, au bord de la faillite

Taille du texte Aa Aa

Minée par la crise politique, l‘économie va mal. Le pays surnage grâce à une aide de 15 milliards de dollars promise par la Russie. Trois milliards ont déjà été versés, pour le reste Kiev devra patienter, Moscou attend la fin de la crise politique.

“Il faut former un gouvernement qui
n’irrite pas les Européens et les Américains, explique Mykhaylo Pohrebinsky, analyste et conseiller du président Yanoukovitch. Mais ce doit être un gouvernement qui peut aussi aller en Russie chercher de l’argent, la deuxième tranche du prêt russe.”

La réserve en devises détenue par la banque centrale ukrainienne devrait permettre de tenir deux mois. Au delà, il faut une aide internationale, de la Russie ou de l’UE, via le FMI :

“Pour l‘économie ukrainienne, ce serait certainement beaucoup mieux si nous avions l’appui du FMI, explique Olena Bilan, économiste à Dragon Capital, la première banque d’investissement de l’Ukraine. Parce que l’aide du FMI signifie que les autorités feront des réformes qui remettront l‘économie ukrainienne sur des bases solides, alors que le soutien de la Russie signifie que nous obtenons de l’argent que nous dépensons pour rembourser le gaz importé de Russie.”

Dans un pays où le salaire moyen est de 300 euros par mois, l’angoisse est palpable : “S’il s’agit d’un prêt avec de bonnes conditions, explique un vieil homme, alors son origine n’a pas d’importance, mais un prêt doit être remboursé, et ça c’est catastrophique pour nous, pour nos enfants , petits-enfants et arrières petits-enfants.