DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sotchi : une descente, deux lauréates


Sport

Sotchi : une descente, deux lauréates

Le cinquième jour de compétition à Sotchi a été marqué par un évènement inédit : deux skieuses se sont partagées le titre olympique en descente.

La Slovène Tina Maze et la Suissesse Dominique Gisin ont signé le même temps, au centième de seconde près.

Lauréate de la Coupe du monde l’hiver dernier, Tina Maze a donc apporté à la Slovénie sa première médaille d’or dans des Jeux d’hiver tandis que Dominique Gisin a créé la surprise.

Contre-performances des favorites avec la huitième place de l’Américaine Julia Mancuso et la treizième de l’Allemande Maria Höf-Riesch.

Celle qui était la tenante du titre, Lindsey Vonn, est absente à Sotchi en raison d’une blessure au genou.

Une autre Suissesse, Lara Gut, rate l’or pour un dixième de seconde mais elle empoche tout de même la médaille de bronze.

Lamy-Chappuis cède son titre à Frenzel

En combiné nordique, l’Allemand Eric Frenzel a tenu son rang de favori.

Dans une épreuve où un saut sur le petit tremplin est suivi d’un 10 kilomètres en ski de fond, il a décroché la dernière récompense qui manquait à sa collection : l’or olympique.

Frenzel a pris la tête après le concours de saut et n’a eu par la suite aucun problème à conserver son avantage sur ses rivaux.

La deuxième place est revenue au Japonais Akito Watabe, vainqueur de l‘épreuve par équipes lors des championnats du monde en 2009, et la troisième au Norvégien Magnus Krog.

Sacré à Vancouver, le Français Jason Lamy-Chappuis a vécu un véritable calvaire ce mercredi en cédant plus de deux minutes pour terminer à la 35e place.

L’anneau de vitesse annexé par les Pays-Bas

La domination des Pays-Bas sur le patinage de vitesse se poursuit presque sans partage.

Après leurs triplés sur le 500 et le 5.000 mètres, les Néerlandais se “contentent” de la première et de la troisième place sur le 1.000 mètres.

Stefan Groothuis devient champion olympique, alors que Michel Mulder, qui avait triomphé sur le 500 mètres, prend la médaille de bronze.

Le Canadien Denny Morrison s’intercale entre les deux patineurs néerlandais.

Le patinage artistique, une affaire russe

Triomphe absolu du pays-hôte en patinage artistique avec les couples russes qui occupent les deux plus hautes marches du podium.

Le succès de Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov était attendu; ils avaient d’ailleurs battu un record de points lors du programme court.

Mais la médaille d’argent décrochée par Ksenia Stolbova et Fedor Klimov était beaucoup moins prévisible.

Elle s’explique par les deux chutes des autres favoris, les Allemands Aliona Savchenko et Robin Szolkowy, qui comme à Vancouver repartent avec une médaille de bronze.

Pour Volosozhar et Trankov, c’est déjà la deuxième médaille d’or à Sotchi puisqu’ils avaient participé à la victoire de la Russie lors de la compétition par équipes.

Allemagne, Canada et Norvège : le trio gagnant

L’Allemagne occupe maintenant la première place du classement des médailles avec un total de 8 récompenses, dont 6 en or.

Les Norvégiens ont davantage de médailles, 12, mais seulement 4 du plus précieux des métaux.

Le Canada pointe au deuxième rang, la Suisse au sixième et la France au dixième.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Sotchi : du hockey, des Indiens et une Trabant