DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Croissance zone euro : regain d'activité au quatrième trimestre mais la prudence est de mise

Vous lisez:

Croissance zone euro : regain d'activité au quatrième trimestre mais la prudence est de mise

Taille du texte Aa Aa

L’activité économique de la zone euro a été plus dynamique en fin d’année dernière qu’elle ne l’avait été au premier semestre, selon la première estimation de Eurostat, l’office européen des statistiques

Avec une croissance de 0,3% au dernier trimestre, l‘économie de la zone euro a connu une légère accélération qui doit être accueillie avec prudence vu le fort taux de chômage et les risques de déflation.

Les trois premières économies de la zone euro ont vu progresser leur activité économique en 2013 : Allemagne +0,4%, France +0,3 et Italie +0,1%.

Le Produit intérieur brut français a progressé comme prévu de 0,3% en 2013, les bonnes nouvelles étant le rebond inespéré de l’investissement en fin d’année après deux années de recul, le soutien du commerce extérieur et la progression de la consommation qui gagne 0,5% au quatrième trimestre.

En Italie, le rebond – + 0,1% – a été plus limité mais le pays renoue avec une modeste croissance qu’il n’avait plus connue depuis huit trimestres consécutifs de contraction et un trimestre de stagnation. Cette légère croissance 2013 en Italie se retrouve dans l’augmentation des productions industrielle et agricole du pays.

C’est l’Allemagne qui réalise le meilleur score de la zone euro pour l’année 2013 avec +0,4% grâce au tonus de ses exportations.

Prudence toutefois : la zone euro avec une contraction de l’activité de 0,4% enregistrée l’an dernier, reste à la traîne des Etats Unis qui affichait 1,9% de croissance. Même chose pour la croissance britannique +1,9% sur 2013 et +0,7% au quatrième trimestre.