DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Liban : un nouveau gouvernement après 10 mois d'impasse


Liban

Liban : un nouveau gouvernement après 10 mois d'impasse

Après un blocage de près d’un an et d‘âpres négociations, le Liban a enfin un nouveau gouvernement. Dirigé par Tammam Salam, il se compose de 24 ministres. Il réunit surtout deux camps rivaux, celui du Hezbollah chiite, allié du régime syrien, et la coalition menée par l’ex-Premier ministre Saad Hariri.

“Je tends la main à tous les dirigeants et je compte sur leur sagesse pour que nous atteignons nos objectifs, je les appelle tous au compromis au nom de l’intérêt national”, a dit le nouveau Premier ministre.

Huit portefeuilles reviennent au Hezbollah et à ses alliés, huit à la coalition dite du “14-mars” de Saad Hariri, et huit ministres sont des proches du président Sleimane, considéré comme neutre ainsi que du leader druze Walid Joumblatt.

La formation du gouvernement intervient alors que le pays fait face à une vague de violences et d’attentats liés au conflit syrien, un conflit qui exacerbe les divisions politiques de même que les tensions confessionnelles entre sunnites et chiites.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'attente ou plutôt un faux suspens en Italie