DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Autrichienne Anna Fenninger remporte le super-G à Sotchi


Sport

L'Autrichienne Anna Fenninger remporte le super-G à Sotchi

Wunderteam ! Il fallait s’y attendre : pas de super-G sans victoire autrichienne et elles sont deux sur le podium. Anna Fenninger s’offre à 24 ans sa première médaille d’or olympique. Elle a devancé d’une demie seconde l’Allemande et triple championne olympique Maria Riesch. Une autre Autrichienne Nicole Hosp complète le podium. A noter que 7 des 10 premières concurrentes sont sorties du tracé, il faut dire que la course était une vraie souricière, elle n’a pas réussi à la Français Marie Marchand-Arvier. La Suissesse Lara Gut termine 4ème, Tina Maze 5ème.

Avec deux titres olympiques, l’Autriche est désormais à égalité avec la Suisse dans les épreuves de ski alpin.

La Suède décroche enfin l’or à Sotchi et c’est en ski de fond. Dans le relais féminin 4X5 km, Charlotte Kalla offre le précieux sésame à son pays. Elle est la première athlète à décrocher trois médailles lors de ces jeux. Les relayeuses suédoises ont devancé au sprint la Finlande de 5/10e et l’Allemagne, médaille de bronze à 9/10e.
La Norvège, la nation grande favorite, menée par Marit Bjoergen, a elle totalement manqué son rendez-vous, jamais dans le coup pour le podium, et terminant même à la 5ème place derrière la France.

Premier titre pour la Russie en short-track, Victor An remporte le 1000 mètres et s’offre le 4ème titre olympique de sa carrière.
Il y a 8 ans, aux JO de Turin, il réussissait le triplé, 1000 m, 1500 m et le relais mais c‘était alors sous le drapeau sud-coréen. Blessure puis brouille avec sa fédération, la Russie lui fait alors des appels du pied, désireuse de briller lors de ses Jeux en short-track, discipline où elle n’excèle pas. An prend la nationalité russe et le prénom de victor et fait un retour gagnant. A ses côtés sur le podium son compatriote Vladimir Grigorev, et le Néerlandais Sjinkie Knegt.

Toujours en short-track mais chez les dames, la Chinoise Zhou Yang décroche l’or dans le 1500 mètres devant la Sud Coréenne Shim Suk-hee, et l’Italienne Arianna Fontana.

Sur la glace de Sotchi, le Polonais Brodka est sacré champion olympique du 1500 m de vitesse. C’est la 3ème médaille d’or de la Pologne.

Le choc en hockey sur glace entre la Russie et les Etats-Unis a tenu toutes ses promesses. La lutte a été acharnée, il a même fallu en venir aux tirs aux buts, finalement les Etats-Unis battent la Russie.

Les Etats-Unis ont fait vivre un calvaire au public russe du Palais des glaces Bolchoï.
Après une première période très animée, les Russes ont fini par ouvrir le score, but du capitaine Pavel Datsyuk.
Dans une ambiance surchauffée, les Américains remontent au score, ajoutant même un deuxième but. Mais les Russes arrachent les prolongations.
T.J. Oshie, le bourreau des Russes. L’Américain a inscrit a lui seul les quatres tirs au but des Etats-Unis au cours d’une séance à suspens.
Score final 3-2. Le public de Sotchi a vu ses héros chuter.
Ce dimanche, l‘équipe américaine doit battre la Slovénie pour terminer 1ère de son groupe et se qualifier directement pour les quarts de finale.

En saut à ski, le triomphe du Polonais Kamil Stoch, déjà sacré sur petit tremplin le 9 février, il décroche son deuxième titre en moins d’une semaine, sur le grand tremplin, avec notamment un saut à 139 m. Il devance le vétéran Japonais Kasai, 41 ans médaillé d’argent 20 ans après sa première à Lillehamer.

Au tableau des médailles, l’Allemagne reste au top. La Russie avec trois nouvelles médailles engrangées samedi est la nation la plus titrée avec 15 récompenses.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

La Suisse tire son épingle du jeu à Sotchi