DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La France en bronze dans le relais 4x10 km

Vous lisez:

La France en bronze dans le relais 4x10 km

Taille du texte Aa Aa

Première médaille d’or à la Norvège ce dimanche à Sotchi dans l‘épreuve du super-G. A 28 ans, Kjetil Jansrud perpétue la tradition olympique de son pays. Un an après s’est blessé au ligament du genou, le Norvégien fait un retour fracassant dans la compétition et s’inscrit dans la lignée d’Aksel Lund Svindal, couronnée en 2010 mais seulement 7ème dimanche.
L’ Américain Andrew Weibrecht prend l’argent.
Sur la troisième marche du podium, deux skieurs, l’Américain Bode Miller qui décroche sa 6ème médaille olympique à 36 ans et le Canadien Jan Hudec, les deux hommes ont terminé dans le même temps. Le meilleur Français Adrien Théaux est 11ème. Le Suisse Patrick Kueng, 12ème.

La Suède conserve son titre olympique dans le relais ski de fond 4X10 km. Déjà vainqueur chez les dames samedi, la Suède est la première nation à remporter les deux relais depuis 42 ans.
Les Suédois s’imposent avec 27 secondes d’avance sur la Russie, et 31 secondes sur la France. Première médaille dans l‘épreuve du relais aux JO pour ces deux pays. Malgré les efforts d’Alexander Legkov, les Russes n’ont rien pu faire. Côté français, Yvan Perrillat Boiteux a cédé face à son adversaire russe dans la dernière montée. A noter la nouvelle contre-performance de la Norvège 4ème à 1 minute.

La suprématie des Pays-Bas en patinage de vitesse.
Dans le 1500 mètres féminin, les Néerlandaises trustent le podium.
Jorien ter Mors médaille d’or a écoeuré la concurrence avec un chrono de 1 min 53 sec 51/100e, nouveau record olympique. Elle relègue la tenante du titre Ireen Wust à la 2ème place. Sa compatriote Lotte van Beek est 3ème.
Les Pays-Bas affichent 17 médailles dont 16 en patinage de vitesse.
Jamais une nation n’avait remporté autant de médailles dans une seule discipline depuis la création des JO d’hiver.

Le président Poutine très impliqué dans ses Jeux, poursuit sa tournée des délégations étrangères à Sotchi. Dimanche, il est allé à la rencontre des athlètes ukrainiens, tout un symbole. Au menu : thé et petit gâteaux ukrainiens. Pas de questions qui fachent ni de sujets sensibles. La situation en Ukraine n’a donc pas été abordée. On a parlé sport, organisation de ces Jeux et résultats sportifs russes et ukrainiens.

Il y a un an, le 15 février 2013, une pluie de météorites s’abattait sur la ville russe de Tcheliabinsk. Une boule de feu dans le ciel de l’Oural, l‘événement a été capturé en direct. Les météorites ont frappé en plein jour, une aubaine pour les scientifiques du monde entier.
Et dans l’esprit des organisateurs des Jeux de Sotchi, une idée a germé: fabriquer les médailles olympiques avec des morceaux de météorites et les distribuer le jour anniversaire de leurs chutes.
Mais le Comité olympique a dit “niet”, les médailles doivent être toutes identiques. Alors les plus belles pierres sont exposées à Sotchi.