DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

150 immigrants forcent l'entrée de Melilla


Espagne

150 immigrants forcent l'entrée de Melilla

Après le drame à Ceuta et la polémique qui a suivi, c’est au tour de l’autre enclave espagnole au Maroc, Melilla, d‘être sous les projecteurs. Environ 150 immigrants subsahariens ont réussi à entrer à Melilla ce lundi matin. Ils auraient été environ 250 à participer à cette tentative. Près d’une dizaine d’entre eux ont été blessés et une soixantaine d’autres ont été interpellés côté marocain, d’après les autorités locales.

“ C’est très facile de parler confortablement depuis le Nord (de l’Europe) et de ne pas voir les problèmes que nous avons dans le Sud mais ces problèmes du Sud sont aussi les problèmes de la Suède. Par conséquent, il faut tout d’abord exiger que l’Union Européenne s’implique”, a déclaré le porte-parole du gouvernement local de Melilla, Daniel Conesa.

Ceuta et Melilla constituent les deux seules frontières terrestres entre l’Afrique et l’Europe, destination ultime pour de nombreux immigrants venus de pays subsahariens.

A Melilla, leurs assauts visent la frontière marquée par un triple grillage de sept mètres de haut. A Ceuta, les migrants tentent de passer par le poste-frontière ou par la plage voisine.

Au moins quatorze d’entre eux sont morts noyés en essayant d’atteindre cette plage de Ceuta le 6 février. Les policiers espagnols ont reconnu avoir tiré des balles en caoutchouc. Ils auraient crevé les bouées auxquelles s’accrochaient les migrants alors que beaucoup d’entre eux ne savaient pas nager, selon des témoignages.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Renzi : 52% des Italiens confiants