DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La première initiative citoyenne présentée au Parlement


Le bureau de Bruxelles

La première initiative citoyenne présentée au Parlement

Pour encourager l’implication des Européens, le Traité de Lisbonne a créé l’Initiative citoyenne. Avec un million de signatures provenant de sept pays, une pétition peut se transformer en législation. La première vient d‘être présentée au Parlement européen. Elle réclame l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous.

Cette initiative a rassemblé près de 1,7 millions de signatures. Outre l’accès à l’eau potable et un meilleur traitement des eaux usées, elle appelle à ne pas considérer l’eau comme une marchandise.

“ Ne libéralisez pas l’eau. Il faut que l’eau reste dans les mains publiques et qu’il y ait un contrôle démocratique au plus près des besoins des citoyens “, martèle la présidente de “Right2water”, Anne-Marie Perret.

La Commission européenne a jusqu’au 20 mars pour répondre à cette initiative. Six autres ont aussi passé le cap du million de signatures.

“ Les sceptiques avaient tort car les organisateurs ont vraiment choisi des sujets qui sont importants pour les citoyens comme l’environnement, les infrastructures, des sujets qui sont chers au coeur des citoyens “, s’enorgueillit le commissaire européen chargé de relations inter-institutionnelles Maros Sefcovic.

Pour autant, pas d’obligation de résultat. La Commission peut décider de légiférer, d’adopter des mesures autres que législatives ou même refuser d’intervenir, à condition de s’expliquer.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

A Bruxelles, Renzi devra se faire une place parmi les grands