DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Est et Ouest se disputent Kiev

Vous lisez:

Est et Ouest se disputent Kiev

Taille du texte Aa Aa

La Russie s’engage à acheter d’ici la fin de la semaine deux milliards de dollars d’obligations ukrainiennes, après la visite de deux chefs de file de l’opposition à Berlin. La chancelière allemande, Angela Merkel, a reçu hier Vitali Klitschko et Arseni Iatseniouk, deux figures du mouvement antigouvernemental qui agite l’ex-République soviétique depuis plus de deux mois.

“Nous apprécions réellement le soutien qu’a apporté la chancelière au peuple ukrainien, dans le but de stabiliser la situation dans le pays. Notre objectif est, dans un premier temps, d‘éviter toute forme de violence et de mettre un terme au bain de sang. Il ne tient qu’au gouvernement et à son président de prendre de véritables mesures pour en finir avec cette crise politique”, a déclaré lundi Arseni Iatseniouk.

Les opposants ont eux aussi demandé une aide financière à l’Allemagne, mais aussi à L’Europe, pour financer la transition. En attendant, à Kiev, entre en vigueur la loi d’amnistie pour les manifestants poursuivis. Et ce, au lendemain de l‘évacuation de la mairie, lieu symbolique de la contestation. Plus 230 manifestants avaient été arrêtés et encouraient jusqu‘à 15 ans de prison.