DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ouest de l'Ukraine se mobilise à son tour


Ukraine

L'ouest de l'Ukraine se mobilise à son tour

L’ouest de l’Ukraine, de plus en plus mobilisé après les évènements de Maïdan, est en train d‘échapper au contrôle du gouvernement.

A Lviv, le parlement régional a fait sécession et la police s’est rendue.

A la frontière avec la Pologne, sur ces images, les manifestants ont bloqué le passage et obligé à la fermeture du poste-frontière. La route a été bloquée par 200 habitants du village de Korczowa.

“Les Berkut, la police, devrait se retirer des rues, déclare ce manifestant. Ianoukovitch devrait démissionner et des changements doivent être apportés à notre constitution. Ce sont nos exigences, nous resterons ici jusqu‘à ce qu’elles soient remplies”

La révolte, galvanisée par les affrontements meurtriers à Kiev, s’est étendue à plusieurs villes de l’ouest de l’Ukraine, comme Khmelnitski, Ivano-Frankivsk, Oujorod et Ternopil. Dans ces villes des bâtiments publics ont été occupés malgré la résistance des forces de l’ordre.

Sur ces dernières images, nous sommes à Khmelnitski, où les bureaux de l’administration régionale ont été saisis par des manifestants qui ont aussi tenté de prendre le contrôle du quartier général de la Sécurité d’Etat.

Des coups de feu ont été tirés, une femme a été grièvement blessée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : immersion de l'autre côté des barricades, avec la police