DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le mouvement de contestation à Kiev s'étend après l'échec des négociations


Ukraine

Le mouvement de contestation à Kiev s'étend après l'échec des négociations

Le chef de l‘État a décidé de déloger manu militari les manifestants de la place Maïdan, mais ces derniers résistent. Bilan : au moins 16 morts dont 7 policiers. “Iatseniouk reste avec le président et essaie de négocier. Pour ma part je me rends à Maïdan et je vais essayer de régler le problème avec la police, de parler avec les manifestants et d’arrêter tout ça. Le président a fait une proposition : il dit à tous les manifestants de rentrer chez eux et d’arrêter le mouvement”, a déclaré Vitali Klitschko à la sortie de son entretien avec le Président Ianoukovitch.

Alors que l’ancien boxeur tente de calmer les esprits, c’est donc un proche de Ioulia Timochenko qui tente de négocier avec le chef de l‘État. Sans grand succès apparemment puisque l’offensive des forces anti-émeutes se poursuit. Les accès à la capitale sont fermés, le métro stoppé. Les sympathisants du mouvement qui n’ont pu venir à Kiev ont pris d’assaut plusieurs administrations, notamment à Lviv où 5 000 manifestants ont pris le contrôle d’un dépôt d’armes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des policiers ukrainiens pris en otage