DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : Washington et l'Union européenne expriment leur inquiétude


Ukraine

Ukraine : Washington et l'Union européenne expriment leur inquiétude

Les nouvelles violences qui ont embrasé l’Ukraine doivent cesser immédiatement.

Les chancelleries occidentales sont vent debout.

Catherine Ashton, la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères, qui a tenté à deux reprises une médiation en Ukraine, a invité le président Ianoukovitch à “s’attaquer aux racines de la crise avec le gouvernement et l’opposition pour résoudre la crise politique par le dialogue. Comme je l’ai dit à chacune de mes visites, l’Union européenne est prête à aider de toutes les manières”.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, qui avait reçu les leaders de l’opposition ukrainienne lundi à Berlin, a mis en garde contre un basculement du pays dans la violence. Frank-Walter Steinmeier a par la suite brandi la “menace de sanctions à revoir contre les dirigeants ukrainiens” sans toutefois donner plus de précisions.

La Russie, fidèle alliée du chef de l’Etat à Kiev, accuse de son côté “les Occidentaux de soutenir des forces radicales à l’origine de ce regain de tension”.

A Washington, la Maison blanche a déclaré que les Etats-Unis étaient “choqués par les violences survenues à Kiev et qu’ils exhortaient Viktor Ianoukovitch à renouer le dialogue avec l’opposition”. “La force ne résoudra pas la crise”, a conclu Jay Carney, le porte-parole de Barack Obama.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Ukraine s'embrase de nouveau